TCQ_banniere01_iv_468x80

Parcours cyclable # 60 : le parc national de la Pointe-Taillon

By | 9 septembre 2013

Quiconque se rend au Lac-Saint-Jean, pour découvrir ou redécouvrir la Véloroute des Bleuets, devrait réserver une journée pour une expérience plus contemplative, en pleine nature, au parc national de la Pointe-Taillon.

Intégré au réseau des parcs nationaux (23) du Québec en 1985, le parc de la Pointe-Taillon occupe une superficie de 92 km2. Pendant la belle saison, une cinquantaine de personnes y trouvent de l’emploi, dont, bien sûr, plusieurs étudiants.

Le vélo y est devenu le mode de transport privilégié, grâce une boucle de 45 km qui ceinture le parc. La chaussée est en criblure de pierre, mais bien compactée et, surtout, toujours bien entretenue. Pas de nids de poule ni de fissures comme on en voit souvent sur le réseau routier ! On peut donc y rouler sans peine avec un vélo de route mais, pour ceux qui, allergiques, ne jurent que par le bon vieux pavage en asphalte, on peut louer, sur place, un vélo hybride qui assurera la maniabilité et le confort recherchés.

Surtout, n’oubliez pas votre maillot de bain ! La plage principale est belle, l’eau est pure et relativement chaude, quoique plus fraîche si vous choisissez de sauter à l’eau du côté de la rivière Péribonka. À vous de choisir. Si vous n’avez pas de maillot…

Si vous êtes en camping, le parc offre de nombreux espaces et on peut, sur réservation, se loger dans des tentes « Huttopia », fort confortables et bien équipées. Du camping quatre étoiles !

À défaut de faire la grande boucle, l’itinéraire de la Véloroute des Bleuets vous suggère d’emprunter une partie du sentier, plutôt que de circuler le long de la route 169. Quelques kilomètres (16) non-pavés, ça ne fait mourir personne… Autre option, si  vous ne voulez pas faire la boucle complète, il est possible d’emprunter la navette nautique (ponton) à la pointe Chevrette, pour rejoindre le « continent », à Péribonka. Une micro-croisière qui vous permettra de reprendre votre souffle et d’apprécier le secteur d’une autre façon.

Pour cette visite au parc national de la Pointe-Taillon, deux ambassadeurs de la Véloroute des Bleuets, Paul-Émile Lavoie et Benoît Gauthier, accompagnaient l’auteur de ces lignes. Il était de mise de  s’entretenir avec eux et, bien sûr, avec le responsable des opérations du parc, Jean Larouche (vidéo-entrevues).

Région : Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Niveau : facile.

Direction : horaire ou anti-horaire.

Principale caractéristique : la paix !

Type de voie : piste cyclable.

Densité de circulation : aucun véhicule moteur sauf ceux qui servent à l’entretien des lieux.

Départ et arrivée : poste d’accueil du parc.

Pause(s) suggérée(s) : à votre gré – les emplacements aménagés sont nombreux.

Vélo service : location et service mécano sur place.

Hébergement : camping sur le site, Hotel Universel (Alma) ou la Villa Victorienne à Saint-Henri-de-Taillon.

Restauration : sur place, au pavillon d’accueil.

À ne pas manquer : soyez attentifs, orignaux et castors y sont nombreux.

Distance totale : 45 km.

Cartographie et informations diverses : consultez le Journal du parc, 2012-2013, en format pdf.

Camping de luxe... pourquoi pas ?

Vue sur le lac, superbe, même par temps gris (22 mai 2012).

Les castors ont du matériel à se mettre sous la dent.

Le mobilier cadre avec l'environnement.

Assez de bouleaux pour rendre Gilles Vigneault jaloux !

Un cours d'eau à franchir.

Passerelle près de la rivière Péribonka.

AVIS À NOS FIDÈLES LECTEURS – Vos commentaires et expériences personnelles, sur nos parcours, sont non seulement bienvenus mais nécessaires pour améliorer leur présentation. N’hésitez pas à nous faire part de tout élément qui pourrait être utile à ceux qui voudront les emprunter.

Vous avez des coups de coeur à partager, des parcours à nous faire connaître? Partagez vos expériences avec nos lecteurs et soumettez-nous vos parcours préférés, peu importe la région: clemelin@infovelo.com .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *