Réussir un Ironman sans sacrifier sa vie de famille

ironmanVoilà, c’est fait. Un autre Ironman de complété. De loin mon plus difficile de toutes mes longues distances en carrière. Le parcours est difficile, particulièrement la course à pied et les conditions climatiques étaient hors norme. L’été est arrivé au Québec!

J’ai réalisé ce troisième chapitre en 13h38. Dans la même position au général que mes deux Ironman précédents soit tout juste sous la barre de la première moitié des participants.

Mon objectif était d’avoir du plaisir à compléter cette épreuve devant ma famille et amis en gardant le plaisir de le faire. Ma dernière compétition remontait il y a 4 ans. Ironman Floride. Je n’ai pas mis le pied dans une compétition durant cette période. Complètement cramé d’un programme d’entraînement trop chargé, trop intense et j’y ai perdu tout goût.

Pour mon 3e, je m’étais dit, il faut que l’on garde le plaisir à s’entraîner et arriver prêt sans sacrifier ce que l’on appelle la vie de famille. Bref, avoir une certaine balance dans la démesure.

NOTE:
J’ai réussi avec une famille de 6 enfants. Dont un bébé tout neuf de 10 mois. Un emploi de 40h semaine, ce site, la sortie d’un livre et sans jamais mettre de pression sur la famille. Le plus important pour moi. Je me suis levé pour le bébé. Jamais pris de congé parce que j’étais trop fatigué et je participe aux tâches familiales. J’amenais les enfants au parc et je jouais au X-box avec eux et j’ai fait du camping, voyagé avec la famille et pris de petit week-end d’amoureux. Je ne voulais mettre absolument aucun stress sur ma blonde merveilleuse qui m’a supporté de A à Z dans cette folle aventure.

Budget: Coût total de mon 3e Ironman. Moins de 1100$ sur l’année. Mon inscription +/-700$. 72$ de pneus 3 jours avant la course. 180$ de camping avec la tente-roulotte le week-end de la course. L’épicerie et l’essence et l’inscription des filles au Iron kid. C’est une histoire de famille.

Alors, voici comment on réalise un Ironman avec seulement 8hre d’entraînement par semaine en moyenne sur 8 mois avec seulement 2 semaines de 10hr.

1- Avoir une bonne base physique. Être en forme à la base.

2- Savoir où l’on peut couper les coins ronds. Pour ma part, la natation. Je savais que je pouvais faire la distance en moins d’une heure trente sans y mettre beaucoup d’effort.

3- Faire 90% des entraînements sur un rouleau et sur un tapis.

4- Nager avec un élastique dans une piscine extérieure.

5- Aucun entraînement facile. C’est all out ou rien. Toujours à la limite.

6- Apprendre à vivre le reste de sa vie en priorité.

7- Suivre ce plan hebdomadaire:

J1 Vélo 1h
J2 Course 30min
J3 Natation 1h
J4 Course 1h
J5 Vélo long 3h
J6 Course longue 1:30
J7 Off

5 semaines et 4 semaines avant l’Ironman ajouter de longues sorties 5:30 de vélo et 3h de course. Ces semaines, on coupe les sorties plus courtes pour arriver à un maximum de 10hr d’entraînement par semaine. Si le temps le permet offrez-vous une semaine de 15h en augmentant le volume de vélo et de course à pied. Personnellement, je l’ai fait une semaine uniquement et j’ai coupé une semaine complète d’entraînement pour cause de voyage ce qui m’amène à une moyenne de 8 heures globalement.

Pour réussir avec ce plan, vous devez:

1- Savoir et admettre que vous ne battrez pas de record.

2- Ça va faire mal pendant 8 mois.

3- L’entraînement à L’intérieur vient renforcer le mental que vous aurez de besoins le jour J.

4- Vous DEVEZ avoir la forme avant de débuter.

5- On n’abandonne jamais.

6- Gardez le plaisir à vous entraîner.

Prochain défi personnel : Prouvez que l’on peut faire un sub 5 à la distance demi Ironman avec la même attitude et la même recette! Remarquez que je n’ai jamais fait de sub 5. 😀

Étiquettes :


12 Réponses à “Réussir un Ironman sans sacrifier sa vie de famille”

  1. Sebastien

    je tenais à te féliciter pour 2 raisons qui sont importantes quant a moi, soit d’avoir réalisé le Ironman, évidemment et ce dans un minding de pas faire un temps record, genre essayer de te qualifier pour Hawaï, et deuxièmement, en ne sacrifiant pas ta famille. J,ai comme projet de réaliser un jour un ironman, et j’au aussi des enfants et je trouve rassurant de lire que quelqu’un a réussi en combinant famille/travail/entrainement.

  2. Christian Pouliot

    Merci Sébastien! Très apprécié!

    Dire que Kona ne m’intéresse pas un jour serait de mentir! Mais pour le moment, l’important est la famille et d’inclure un mode de vie sain à la maison et les inspirer!

    Et il faudrait vraiment que je trouve de la vitesse à l’épicerie avant de prétendre que je pourrais y aller! 😉

  3. Relativement à ton prochain défi personnel, je te confirme que c’est possible. J’ai approché en 2012 mon premier 70.3 à Tremblant avec une attitude similaire (bien faire au jour J sans compromettre le reste de ma vie!) après avoir fait mon premier triathlon (un sprint) 3 mois plus tôt. Mon programme hebdomadaire consistait en ceci grosso-modo:
    – 1 course de 45 min à 5 min/km sur piste et sortie de 12 à 15 km le samedi (ou dimanche)… total 2h
    – 3 cours de spinning par semaine (j’étais prof de spinning 3 cours par semaine!)… total 3h
    – 2-3x des 30 min de natation sur l’heure du midi… dans une piscine de 18 mètres! (ouash) total < 2h

    Total d'heures < 7h par semaine.
    Temps final au 70.3 : 5h02min

    Bon, il manque 2 minutes pour un sub 5h, mais c'est assez proche pour conclure que ton plan va marcher!

    (mon seul bémol dans ton texte est que cette façon de faire s'adresse seulement au top 10% des gens en forme alors qu'au moins 40-50% des gens qui liront ton texte manque d'expérience pour s'auto-évaluer correctement… mais bon… il feront 5h45, c'est tout!) 🙂

  4. Félicitations… Encore une fois! Que de moments merveilleux et privilégiés d avoir assisté à cette belle aventure! Tu es un exemple de persévérance pour notre famille. En aucun moment ton entraînement a eu un impact sur notre vie, bien au contraire. Surtout lorsque tu courais avec bébé dans sa poussette ou que tu roulais avec lui dans le chariot! Merci pour cette belle folie 😉

  5. Alain poirier

    Juste une question comme ça, ta femme a t’elle des activités en dehors de ta famille? Je crois pas que personne fait des sacrifices même le faire sans vouloir performer… Mais je te lève mon chapeau pour le faire avec 6 enfants… Mais a ta femme aussi!

    • Christian Pouliot

      Oui elle des activités, sinon plus que moi 😉 On fait du vélo ensemble, elle va à son entraînement en Gym 3 fois semaines, elle fait de la peinture et de belle horloge avec mes pièces usager! Bref, c’est donnant donnant chez-nous 😉

  6. claudia

    Je suis vraiment impressionné!
    Je ne croyais pas ceci possible dans un contexte familial et en emploi.
    Vous me faite réfléchir!!!
    Merci pour les recommandations et le partage de votre expérience.
    Vous havez toute mon admiration 🙂
    Claudia

  7. Bonjour Christian,

    Serait-il possible d’avoir tes coordonnées (mail?) afin de discuter au sujet de ton expérience sur l’ironman?
    Je suis dans l’optique/defi de boucler également un ironman mais sans tomber dans l’excès sportif dans lequel beaucoup tombe…

    Je ne veux pas être une contrainte continuelle pour mon entourage et souhaiterai avoir quelques conseil sur la manière dont tu as appréhendé ta préparation.

    Un grand merci d’avance,
    Tom

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous souhaitez contribuer à ce site? Annoncer? Soumettre un article ou un communiqué?Écrivez-nous!