Actualité cycliste: cyclotouriste

Mon choix, parmi cinq vélos de cyclotourisme: le Trek 520

Un lecteur, M. Nicolas, me demande mon avis sur cinq vélos de cyclotourisme, qu’il a lui même sélectionné, pour l’aider à faire son achat. Une tâche à laquelle je me suis plié avec grand plaisir.

Comme point de départ, il fallait connaître l’usage principal du futur vélo. «Je cherche le meilleur vélo qualité/prix, le vélo idéal pour faire le tour de la Gaspésie en juin prochain (Québec – Gaspé – Québec): plus ou moins 1600 km.» Par la suite, M. Nicolas prévoit utiliser son vélo pour se déplacer en ville et dans les alentours: plus ou moins 3000 km. Un projet de vélo en Europe (aux Pays-Bas) en 2010 est aussi en cogitation. Pour le voyage en Gaspésie, il apportera quatre sacoches et deux sacs (guidon et arrière du siège) avec un poids réparti d’environ 20 kg (44 livres).

1) – Le SEDNA 2009 de LOUIS GARNEAU Coût: $1200.00*

2) – Le CARIBOU 2 2008 de DEVINCI Coût: $1399.00*

3) – Le KONA SUTRA 2009 Coût: $1399.00*

4) – Le TREK 520 2009 Coût: $1450.00*

5) – Le CARIBOU 2 2009 de DEVINCI Coût: $1799.00*

* Prix obtenu par notre lecteur au dernier Salon Info-Vélo de Québec. Pour le détail des vélos, je vous invite à cliquer sur les liens ci-haut.

À découvrir:

– Nos Parcours cyclables, Plus de 66 destinations cyclistes
– Guide des activités, défis et randonnées cyclistes 2012
– L’actualité cycliste
– Nos chroniques Roulez mieux

Après recherche, discussion avec les gens de l’industrie et surtout avec des cyclotouristes d’expérience, un vélo à cadre d’acier semble la meilleure option pour le cyclotourisme, pour deux raisons. Le confort et la capacité de charger. L’aluminium, c’est trop rigide et ça fatigue rapidement.

J’ai donc éliminé les 2 Devinci et le Louis Garneau en partant. Ce sont d’excellents vélos avec un bon rapport qualité, choix de composantes, poids et prix. Ils ne sont tout simplement pas le premier choix des cyclotouristes à cause du matériau de fabrication.

Si le choix était basé uniquement sur le prix, à 1399$, le Caribou 2 2008 serait une excellente option, pour la qualité des composantes offertes. À 1200$, le Sedna est, quant à lui, un choix honnête… pour le prix.

Restent en liste le Trek 520 et le Kona Sutra. Deux vélos très bien équipés pour le prix. Le Kona Sutra vient équipé avec des composantes XT (vélo de montagne), un pédalier FSA et des freins à disques mécaniques Avid. Le Trek 520 arrive, quant à lui, équipé avec des composantes LX (une classe inférieure à XT mais maintenant spécialisée pour le touring, selon Shimano) et des freins en V.

Une particularité notable, selon moi, se situe au niveau du pédalier. Celui du Kona Sutra est un 30/39/50 et celui du Trek 520 est un 26/36/48. Le Trek a un net avantage lorsque chargé et en montagne. Le pédalier, un peu plus petit permet une plus grande polyvalence dans tout type de terrain. Certes moins performant lorsque non chargé et sur le plat, par contre, cela ne semble pas un irritant pour ce type de cyclisme.

Autre différence, comme mentionné précédemment, le Kona Sutra vient avec des freins à disques et le Trek 520 avec des freins en V. Je suis parti avec un préjugé favorable au v-brake… En fouillant les commentaires provenant des cyclotouristes sur le net, j’arrive avec la même conclusion. Ce n’est, par contre, ni noir, ni blanc. Même si certains supports à bagage offrent plus de dégagement pour les freins à disques, dans les commentaires retenus, il y aurait quand même une problématique d’espace entre la sacoche et le disque. Un disque, ça chauffe en svp, à l’usage! Il existe des solutions, mais rien de parfait. Le support offert par Kona semble régler ce problème, mais j’ai lu des commentaires qui disent le contraire sur ce vélo. Qui dit vrai… Dans le doute, s’abstenir comme on entend souvent.

Le disque possède aussi plusieurs avantages qui ne sont pas à dédaigner. Il fonctionnera toujours malgré les pires conditions climatiques et il sauvegardera vos roues beaucoup plus longtemps. Surtout si vous chargez votre vélo comme le fera M. Nicolas.

Le frein en V, quant à lui, a fait ses preuves. Oui, il est plus difficile sur les roues, mais sa force de freinage ne semble pas gêner outre mesure les adeptes du cyclotourisme.

En résumé, deux bons vélos pour le cyclotourisme et un choix, le Trek 520, qui est pratiquement mythique. Il n’est pas rare d’entendre que certains aient mis plus de 80 000 km sur ce cadre. Kona, pour sa part, a la réputation de fabriquer des cadres de montagne et de cyclocross conçus pour l’abus. Le cadre du Trek 520 est garanti à vie, celui du Kona Sutra 4 ans.

Mon choix, mais de très peu: le Trek 520.

trek520

Tags:, , , ,