Actualité cycliste: devinci

Transports, Lacombe,Devinci, ZOOM Media, équipe cycliste, québec,Antoine Matteau, François Chabot, Emile Jean, Frederic Cossette, Samuel Gagnon, Yohan Patry

L’équipe Transports Lacombe/Devinci supportée par ZOOM Media

Transports, Lacombe,Devinci, ZOOM Media, équipe cycliste, québec,Antoine Matteau, François Chabot, Emile Jean, Frederic Cossette, Samuel Gagnon, Yohan PatryC’est avec beaucoup d’enthousiasme que l’équipe Transports Lacombe/Devinci supportée par ZOOM MEDIA dévoile son équipe pour la saison 2014 ! C’est avec une licence nationale que l’équipe prendra part aux diverses compétitions cyclistes nationales et internationales cette saison.

11 athlètes d’ici représenteront l’organisation durant la saison; de retour avec l’équipe cette saison : Antoine Matteau, François Chabot, Emile Jean, Frederic Cossette, Samuel Gagnon, Yohan Patry. Les nouveaux membres : Lambert Gatineau, Marc Antoine Soucis, Christian Deshaies, Alexis Cartier et Stephen Keeping.

Pour encadrer les coureurs, Pascal Hervé, ex-coureur professionnel sera de retour à titre de co-directeur sportif pour assister Stéphane Tremblay. ‘’L’expérience de Pascal compte pour beaucoup dans le développement des coureurs, Ils sont très heureux de pouvoir profiter de son expérience. 2013 a été une saison très difficile pour l’équipe. Nous avons appris de nos erreurs et nous avons acquis beaucoup d’expérience. 2014 permettra de refaire les bases de l’équipe et redonner confiance aux jeunes coureurs qui aspirent toujours monter au plus haut échelon de ce sport!’’, confie Stéphane Tremblay.

Plusieurs nouvelles courses sont apparues dans le calendrier nord-américain et l’équipe tentera de participer à un maximum de ces événements. Les coureurs de l’équipe devront démontrer leur niveau d’excellence afin d’attirer l’attention de ces organisateurs et ainsi obtenir les invitations convoitées.

Pour débuter la saison, l’équipe prendra part à la prestigieuse classique du printemps de Battenkill les 5 et 6 Avril 2014 dans l’état de New York. Au Québec, les premiers coups de pédales en course se feront à Contrecoeur pour la troisième année de suite ! Deux athlètes de l’équipe auront la chance de participer au prestigieux Tour du Maroc se déroulant du 4 au 13 Avril, il s’agit de Stephen Keeping ainsi qu’Émile Jean. De plus, 5 coureurs ont été sélectionnés sur l’équipe du Québec U23 afin de participer à un projet en Californie en début de saison afin de participer à 2 prestigieuses courses, La Chico stage race et la San Dimas stage race. Projet de deux semaines à partir du 20 mars. Les 5 coureurs de l’équipe sélectionnés sont : Samuel Gagnon, Émile Jean, Yohan Patry, Frédéric Cossette et Marc-Antoine Soucis sont heureux d’avoir été sélectionnés sur ce projet formateur!

Transports, Lacombe,Devinci, ZOOM Media, équipe cycliste, québec,Antoine Matteau, François Chabot, Emile Jean, Frederic Cossette, Samuel Gagnon, Yohan Patry

Pour supporter les jeunes et appuyer l’équipe,
il faut remercier nos commanditaires : Transports Lacombe, ZOOM Media, Devinci, EKOÏ, Trek Coaching Financier, Richards Packaging, LOOK, schwalbe, SENSO VELO, X :ACT nutrition, Thule, Mitsubishi Trois-Rivières, Natura, Fruit², asics, Les enseignes professionnelles, Biknd, Rolf Prima.

Tags:, , , , , , , , , , ,

Ekoï-Devinci : en mission pour le développement des coureurs québécois

Après une saison que l’on qualifie de satisfaisante, au sein du circuit professionnel UCI America Tour, l’équipe Ekoï-Devinci revient, en 2013, avec l’intention de faire sa marque dans plusieurs événements de calibre international, en Amérique du Nord. Elle veut en découdre et prouver qu’elle a sa place à ce niveau !

Si elle compte douze coureurs de quatre nationalités différentes, dans son alignement, l’équipe se donne d’abord pour mission de former adéquatement les jeunes coureurs élites du Québec, particulièrement ceux issus des rangs juniors. Frédéric Cossette, Yohan Patry et Samuel Gagnon sont du nombre.

De son côté, Félix Côté-Bouvette disputera sa première saison nord-américaine en portant le maillot Ekoï-Devinci, après une saison en Europe. Les autres coureurs de l’équipe sont : Michael Midlarsky (États-Unis), Juan Miguel Perez Garcia (Espagne), Artur Sagat (Hongrie/États-Unis) et les Québécois Jean Samuel Deshaies, Émile Jean, Jordan Brochu, François Chabot et Antoine Matteau.

« Pour la deuxième saison, l’objectif est de s’améliorer dans les courses de calibre UCI que nous avons découvertes l’an dernier (Tour de Gila, championnat de Philadelphie, Tour de Beauce, etc…) », indique-t-on, dans le communiqué transmis par l’équipe.

L’équipe roulera sur les vélos Devinci pour une deuxième année. « Un partenariat qui est fait pour durer », selon David Régnier-Bourque, gestionnaire marketing de la compagnie du Saguenay. « Il est crucial pour nous de continuer à mettre au point nos produits en les testant dans les courses de haut niveau. Le faire avec les meilleurs jeunes cyclistes québécois est un réel privilège ! »

Quant au calendrier de l’équipe, le directeur sportif de l’équipe, Stéphane Tremblay, nous en donne un aperçu. « On va débuter avec le Tour of the Battenkill (New York – avril), puis le Tour of Gila, au Nouveau-Mexique. Ensuite, on revient au Québec pour quelques semaines. En juin, on va essayer d’avoir notre invitation pour Philadelphie et on va faire le Tour de Beauce. Pour juillet, c’est loin un peu, mais il y a quelques bonnes courses, ici. En août, Tour of Elk Grove (Chicago) et les différents championnats, canadiens et québécois. En septembre, Green Mountain Mountain Stage Race et Buck Classic, en Pennsylvanie. »

Stéphane Tremblay ajoute que l’équipe voudrait se faire une niche au Tour de l’Alberta, nouvelle course UCI en sol canadien, en août, mais « rien n’est joué », concède-t-il.

Les commanditaires de l’équipe sont : EKOÏ, Devinci, Trek coaching financier, Newalta, Cane creek, Look, Schwalbe, velo product, Thule, Microclair, zoom media, Enseignes professionnelles.

On peut suivre l’équipe sur notre site officiel au www.ccv4pro.com .

Les coureurs québécois de l’équipe ont été présentés au public, dimanche (10 mars), au Salon Info-Vélo de Québec.

Photo courtoisie Ekoï-Devinci / Vincent Drouin -- Stéphane Tremblay et Juan Marco, aux extrémités, encadrent les Québécois qui feront partie de l'équipe Ekoï-Devinci, en 2013 : Fred Cossette,

Photo courtoisie Ekoï-Devinci / Vincent Drouin — Stéphane Tremblay et Juan Marco, aux extrémités, encadrent les Québécois qui feront partie de l’équipe Ekoï-Devinci, en 2013 : Yohan Patry, Fred Cossette, François Chabot, Antoine Matteau, Samuel Gagnon, Félix Côté-Bouvette, Jordan Brochu, Jean-Samuel Deshaies et Émile Jean.

Tags:,

Le statut Continental UCI de l'équipe EKOÏ/Devinci est confirmé

C’est maintenant officiel ! L’équipe EKOÏ/Devinci a reçu sa licence UCI continentale ! Pour une deuxième année de suite, l’équipe a réussi à se qualifier pour obtenir ladite licence.

L’objectif est de fournir aux athlètes de l’organisation un accès à des compétitions de calibre supérieur afin qu’ils puissent se développer et monter à un niveau supérieur dans l’avenir. Les 12 coureurs déjà annoncés sont : Yohan Patry, Frédéric Cossette, Antoine Matteau, Jordan Bruchu, Jean Samuel Deshaies, Félix Côté Bouvette, François Chabot, Samuel Gagnon, Émile Jean, Michael Midlarsky, Artur Sagat, Juan Miguel Perez Garcia.

Les principaux commanditaires cette saison seront : EKOÏ, Devinci, Trek coaching financier, Newalta, look, velo entreprise, schwalbe, thule avec le support de Zoom media et les enseignes professionnelles. D’autres commanditaires sont en discussion afin de supporter l’organisation et assurer la viabilité à long terme.

Vous pourrez rencontrer les coureurs bientôt lors de la présentation officielle de l’équipe lors du Salon Info-Vélo de Québec le dimanche 10 mars prochain. Pour plus de détails visitez le site de l’équipe : www.ccv4pro.com .

Tags:, ,

Ekoï/Devinci : une équipe québécoise à saveur internationale

Hongrie, Espagne, États-Unis… Québec. Stéphane Tremblay, directeur de l’équipe cycliste professionnelle Ekoï/Devinci compte sur un solide noyau de coureurs québécois, pour évoluer au sein du circuit continental, mais pour donner plus de coffre à sa formation. il a déniché quelques coureurs qui lui donneront une saveur internationale pour, espère-t-il, permettre à l’équipe de se démarquer, au cours de la saison 2013.

Nous reviendrons, avant le début de la saison, avec des photos et entrevues (vidéo), mais, d’ici là, voici quelques informations sur ces 12 athlètes qui endosseront le maillot Ekoï/Devinci, en 2013.

Allons-y par ordre alphabétique…

Jordan Brochu : 20 ans, demeure à Amos, deuxième saison avec l’équipe, premier au prologue (sprint) du Tour de Québec 2012, sixième (U23) aux Championnats canadiens sur route 2012;

François Chabot : 23 ans, demeure à Montréal, champion québécois sur piste 2012, deuxième au prologue (sprint) du Tour de Québec, deuxième saison au sein de l’équipe ;

Frédéric Cossette : première année senior, aura 19 ans en mars, demeure à Montréal, il a récolté des podiums (bronze) au Grand-Prix de Charlevoix, au Grand Prix de la Matapédia et aux Championnats québécois (route), en 2012;

Félix Côté-Bouvette : 19 ans, demeure à La Salle, il a passé la saison 2012 en Europe, premier au championnat québécois de critérium junior, trois fois champion québécois de cyclocross, il a participé au Tour de Namur avec l’équipe canadienne;

Jean-Samuel Deshaies : 21 ans en mars prochain, originaire d’Amos, demeure à Montréal, deuxième au classement général des Mardis cyclistes de Lachine 2012, quatrième au Grand-Prix eQuinelle 2012;

Samuel Gagnon : 19 ans en février, demeure à Amos, champion québécois contre-la-montre par équipe 2012, troisième au Grand-Prix de Saint-Basile, troisième au contre-la-montre de Granby;

Émile Jean : 19 ans, habite à Trois-Rivières, deuxième saison au sein de l’équipe, vainqueur du Grand-Prix de Saint-Raymond 2012, deuxième de la deuxième étape de la Green Mountain Stage Race 2012, champion canadien junior sur route en 2011;

Antoine Matteau : 23 ans, demeure à Shawinigan, champion québécois sur route 2011, septième (U23) aux Championnats canadiens 2011, troisième saison avec l’équipe;

Michael Midlarsky : 23 ans, originaire de New York, habite à Delray Beach (Floride), première saison avec l’équipe, a été membre de l’équipe américaine catégorie junior, premier à la West Palm Beach TT Series;

Yohan Patry : aura 19 ans en août prochain, demeure à Saint-Jérôme, première année senior après avoir une forte saison à sa dernière année junior (sept victoires);

Juan Miguel Pérez García : 26 ans en avril, demeure à Murcia (Espagne), se décrit comme un coureur complet, bon grimpeur et solide au contre-la-montre;

Artur Sagat : possède la double nationalité hongroise et américaine, 25 ans, demeure à Roswell (Georgie), cinquième aux Championnats Élite de Hongrie en 2012.

Quant aux commanditaires, puisqu’il en faut pour assurer le bon fonctionnement de toute équipe cycliste, en voici la liste (quelques autres pourraient s’ajouter) :

EKOÏ
Devinci
Trek coaching financier
Newalta
Look (via Cycle lambert)
Thule
Cane creek
Velo enterprise (fournisseur de selle et guidoline)
schwalbe
Trois-Rivières Mitsubishi

Tags:, ,

Mon choix, parmi cinq vélos de cyclotourisme: le Trek 520

Un lecteur, M. Nicolas, me demande mon avis sur cinq vélos de cyclotourisme, qu’il a lui même sélectionné, pour l’aider à faire son achat. Une tâche à laquelle je me suis plié avec grand plaisir.

Comme point de départ, il fallait connaître l’usage principal du futur vélo. «Je cherche le meilleur vélo qualité/prix, le vélo idéal pour faire le tour de la Gaspésie en juin prochain (Québec – Gaspé – Québec): plus ou moins 1600 km.» Par la suite, M. Nicolas prévoit utiliser son vélo pour se déplacer en ville et dans les alentours: plus ou moins 3000 km. Un projet de vélo en Europe (aux Pays-Bas) en 2010 est aussi en cogitation. Pour le voyage en Gaspésie, il apportera quatre sacoches et deux sacs (guidon et arrière du siège) avec un poids réparti d’environ 20 kg (44 livres).

1) – Le SEDNA 2009 de LOUIS GARNEAU Coût: $1200.00*

2) – Le CARIBOU 2 2008 de DEVINCI Coût: $1399.00*

3) – Le KONA SUTRA 2009 Coût: $1399.00*

4) – Le TREK 520 2009 Coût: $1450.00*

5) – Le CARIBOU 2 2009 de DEVINCI Coût: $1799.00*

* Prix obtenu par notre lecteur au dernier Salon Info-Vélo de Québec. Pour le détail des vélos, je vous invite à cliquer sur les liens ci-haut.

À découvrir:

– Nos Parcours cyclables, Plus de 66 destinations cyclistes
– Guide des activités, défis et randonnées cyclistes 2012
– L’actualité cycliste
– Nos chroniques Roulez mieux

Après recherche, discussion avec les gens de l’industrie et surtout avec des cyclotouristes d’expérience, un vélo à cadre d’acier semble la meilleure option pour le cyclotourisme, pour deux raisons. Le confort et la capacité de charger. L’aluminium, c’est trop rigide et ça fatigue rapidement.

J’ai donc éliminé les 2 Devinci et le Louis Garneau en partant. Ce sont d’excellents vélos avec un bon rapport qualité, choix de composantes, poids et prix. Ils ne sont tout simplement pas le premier choix des cyclotouristes à cause du matériau de fabrication.

Si le choix était basé uniquement sur le prix, à 1399$, le Caribou 2 2008 serait une excellente option, pour la qualité des composantes offertes. À 1200$, le Sedna est, quant à lui, un choix honnête… pour le prix.

Restent en liste le Trek 520 et le Kona Sutra. Deux vélos très bien équipés pour le prix. Le Kona Sutra vient équipé avec des composantes XT (vélo de montagne), un pédalier FSA et des freins à disques mécaniques Avid. Le Trek 520 arrive, quant à lui, équipé avec des composantes LX (une classe inférieure à XT mais maintenant spécialisée pour le touring, selon Shimano) et des freins en V.

Une particularité notable, selon moi, se situe au niveau du pédalier. Celui du Kona Sutra est un 30/39/50 et celui du Trek 520 est un 26/36/48. Le Trek a un net avantage lorsque chargé et en montagne. Le pédalier, un peu plus petit permet une plus grande polyvalence dans tout type de terrain. Certes moins performant lorsque non chargé et sur le plat, par contre, cela ne semble pas un irritant pour ce type de cyclisme.

Autre différence, comme mentionné précédemment, le Kona Sutra vient avec des freins à disques et le Trek 520 avec des freins en V. Je suis parti avec un préjugé favorable au v-brake… En fouillant les commentaires provenant des cyclotouristes sur le net, j’arrive avec la même conclusion. Ce n’est, par contre, ni noir, ni blanc. Même si certains supports à bagage offrent plus de dégagement pour les freins à disques, dans les commentaires retenus, il y aurait quand même une problématique d’espace entre la sacoche et le disque. Un disque, ça chauffe en svp, à l’usage! Il existe des solutions, mais rien de parfait. Le support offert par Kona semble régler ce problème, mais j’ai lu des commentaires qui disent le contraire sur ce vélo. Qui dit vrai… Dans le doute, s’abstenir comme on entend souvent.

Le disque possède aussi plusieurs avantages qui ne sont pas à dédaigner. Il fonctionnera toujours malgré les pires conditions climatiques et il sauvegardera vos roues beaucoup plus longtemps. Surtout si vous chargez votre vélo comme le fera M. Nicolas.

Le frein en V, quant à lui, a fait ses preuves. Oui, il est plus difficile sur les roues, mais sa force de freinage ne semble pas gêner outre mesure les adeptes du cyclotourisme.

En résumé, deux bons vélos pour le cyclotourisme et un choix, le Trek 520, qui est pratiquement mythique. Il n’est pas rare d’entendre que certains aient mis plus de 80 000 km sur ce cadre. Kona, pour sa part, a la réputation de fabriquer des cadres de montagne et de cyclocross conçus pour l’abus. Le cadre du Trek 520 est garanti à vie, celui du Kona Sutra 4 ans.

Mon choix, mais de très peu: le Trek 520.

trek520

Tags:, , , ,